Programme de conservation du Sonneur à ventre jaune en Normandie

Dernière population, isolement, habitats en déclin, grenouille rieuse, pathogènes… autant de possibles rendant la population normande de Sonneurs à ventre jaune très sensible à un risque de disparition régionale. De ce constat est née une volonté d’agir en faveur de la préservation de ce crapaud et de son habitat aboutissant au lancement du programme de conservation du Sonneur à ventre jaune dans la vallée de l’Iton. Se déroulant sur une période 5 année (2018 - 2023), il se décline en 2 actions phare :

 

Elevage conservatoire du Sonneur à ventre jaune Normand

La mise en place et la gestion de l’élevage conservatoire de vingt adultes est assurée par le CPIE Terres de l’Eure - Pays d’Ouche. Il permet, d’une part, de protéger un groupe d’individus en l’isolant d’éventuelles menaces pesant sur la population d’origine et, d’autre part, d’optimiser la reproduction des géniteurs afin de tenter la réintroduction dans deux sites présélectionnés et restaurés en vallée d’Iton. D’autres sites, à proximité de la population normande de Sonneurs, pourront éventuellement bénéficier de travaux supplémentaires en vue d’une éventuelle colonisation spontanée.

 

Plan de restauration des habitats alluviaux pionniers sur l’ensemble de la vallée de l’Iton

Titre 1

Les juvéniles issus de l’élevage conservatoire sont réintroduits sur deux sites présélectionnés d’après des critères favorables à l'espèce (prairies, forêts), la gestion foncière et de leur possibilité de gestion. Préalablement aux réintroduction, des travaux d'aménagements des sites sont effectués en partenariat avec les acteurs locaux afin de les rendre optimaux à la survie des futurs sonneurs. L’OBHeN a pour objectif de relâcher 250 individus minimum par site. 

Deux sites aquatiques restaurés du site n°1, comblés et ensevelis sous la végétation avant travaux

Site n°2 de réintroduction dont le faciès n’est pas sans rappeler celui occupé par l’unique population de Sonneurs

Plus largement, un plan de restauration des habitats à l’échelle de la vallée de l’Iton permettra de diagnostiquer les 132 km de la rivière Iton afin de cartographier l’état de conservation des habitats favorables au Sonneur. Des mesures de gestion seront proposées et, en parallèle, le statut foncier des secteurs identifiés comme « favorables » à « assez favorables » sera précisé en vue d’établir des conventionnements avec les propriétaires et/ou les gestionnaires. A terme, ces actions devraient permettre de restaurer la dynamique fonctionnelle d’une métapopulation de Sonneurs à ventre jaune en vallée d’Iton.

  • Obtention des financements et des autorisations nécessaires à l’ouverture de l’élevage conservatoire ;

  • Construction de l’élevage conservatoire et capture des 10 premiers individus ;

  • Réalisation des travaux de restauration sur les deux sites de réintroduction présélectionnés ;

  • 149 immatures relâchés en 3 sessions sur un des sites de réintroduction sur la période de juillet à octobre : objectif de relâcher 125 individus en 2019 atteint.

Actions 2018-2019

Avec le soutien financier de :

Avec le soutien technique de :

Commune
d’Amfreville-sur-Iton

CONTACT

URCPIE de Normandie

21 rue du Moulin au Roy

14000 CAEN

06 59 60 37 00

coordination@urcpie-normandie.com

© 2020 - URCPIE de Normandie /  Conception : B.POTEL/L.BRIEAU/G.FRANCOIS/L.BOUMEDIENE - Tous droits réservés